French (Fr)English (United Kingdom)

Identification

Lettres d'information







Publicité

Incidence de la guérison veineuse de l'ulcère de la jambe et récurrence après traitement par une abl Imprimer Envoyer
Écrit par jamel MOUHLI   
Lundi, 19 Juin 2017 10:33

 

laserendoveineux

Incidence de la guérison veineuse de l'ulcère de la jambe et récurrence après traitement par une ablation laser endoveineuse .

L'étude de l'effet de la chirurgie et de la compression sur la guérison et la récurrence (ESCHAR) a précédemment révélé que les patients atteints d'ulcères de jambe veineux traités par décapage de saphène ont connu une incidence significativement réduite de la récidive de l'ulcère par rapport aux patients traités par compression. La plupart des patients atteints d'ulcères de jambe et d'insuffisance saphène sont actuellement traités par une ablation thermique endoveineuse ( EVTA ), mais peu d'informations sont disponibles sur les résultats à long terme après EVTA dans la classe clinique 5 (C5) Clinique, Étiologie, Anatomie et Pathophysiologie (CEAP) Et les patients de classe 6 (C6).

Nous avons rétrospectivement examiné tous les patients traités par CEAP C5 ou C6 traités par EVTA pour définir l'incidence de la guérison et de la récurrence de l'ulcère. Les patients atteints d'ulcères actifs ont été administrés chaque semaine dans un centre complet de blessures jusqu'à guérison. Après la guérison, les patients ont été traités avec des bas de compression et sont retournés à des intervalles de 6 mois pour le suivi. Le temps de guérison et le délai de récidive ulcéreux ont été déterminés par l'analyse de survie de Kaplan-Meier. Les facteurs de risque ont été évalués pour déterminer leur association avec la récidive de l'ulcère.

EVTA de la veine saphène (n = 146), petite veine saphène (n = 20), ou les deux (n = 7) ont été effectuées sur 173 membres avec des ulcères actifs (n = 72) ou cicatrisés (n = 101). L'insuffisance veineuse profonde était présente dans 54 cas (31,2%). Une phlébectomie concomitante a été réalisée chez 59 membres (34%). Le suivi médian a été de 25,2 mois après l'EVTA. Les ulcères veineux ont guéri après EVTA dans 57% des cas à 3 mois, 74% à 6 mois et 78% à 12 mois. Les ulcères ont récurrent dans 9% des patients à 1 an après EVTA, 20% à 2 ans et 29% à 3 ans de suivi. Les ulcères ont récurrent beaucoup plus fréquemment chez les patients souffrant d'insuffisance veineuse profonde et chez les patients qui n'ont pas subi de phlébectomie de varices associées au moment de l'EVTA.

CONCLUSIONS:

Les ulcères ont récurrent dans une minorité de patients cliniques C5 et C6 du CEAP après EVTA des veines saphènes. La récidive de l'ulcère était moins fréquente chez les patients sans reflux veineux profond concomitant et chez ceux traités par phlébectomie des varices au moment de l'EVTA. Nous suggérons une étude de la phlébectomie au moment de l'EVTA pour les patients souffrant d'insuffisance veineuse C5 et C6, en particulier chez ceux atteints d'insuffisance veineuse superficielle isolée.

unchealthcare

 

 

 

http://www.unchealthcare.org/about-us/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28623990

 


Laser et phlébectomie

 

phlébectomie

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Partager cet article

Mis à jour ( Lundi, 19 Juin 2017 10:44 )