French (Fr)English (United Kingdom)

Identification

Lettres d'information







Publicité

Décrets, arrêtés, circulaires Imprimer Envoyer
Écrit par jamel MOUHLI   
Lundi, 15 Février 2021 18:17

Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE, DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 13 novembre 2015 fixant la liste des diplômes d’études spécialisées de médecine NOR : MENS1525635A La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes et le secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, Vu le code de l’éducation; Vu l’avis du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche en date du 19 octobre 2015, Arrêtent: Art. 1er. – A compter de l’année universitaire 2017/2018, les étudiants de première année de troisième cycle des études de médecine s’inscrivent à l’un des diplômes d’études spécialisées (DES) dont la liste est fixée à l’article 4. Art. 2. – Les diplômes d’études spécialisées ouvrent droit à la qualification de spécialiste correspondant à l’intitulé du diplôme. Art. 3. – Les DES dont les premiers semestres de formation sont communs sont appelés co-DES. Ils donnent lieu à la délivrance de diplômes distincts. Art. 4. – La liste des diplômes d’études spécialisées qui peuvent être acquis dans le cadre du troisième cycle des études de médecine est fixée comme suit : 1. Diplômes d’études spécialisées des disciplines chirurgicales: Chirurgie orale/chirurgie maxillo-faciale (co-DES); Chirurgie orthopédique et traumatologique; Chirurgie pédiatrique; Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique; Chirurgie thoracique et cardiovasculaire; Chirurgie vasculaire; Chirurgie viscérale et digestive; Gynécologie obstétrique; Neurochirurgie; Ophtalmologie; Oto-rhino-laryngologie - chirurgie cervico-faciale; Urologie. 2. Diplômes d’études spécialisées des disciplines médicales: Anatomie et cytologie pathologiques; Anesthésie-réanimation/médecine intensive-réanimation (co-DES); Dermatologie et vénéréologie; Endocrinologie-diabétologie-nutrition; Génétique médicale; Gériatrie; Gynécologie médicale; Hématologie; Hépato-gastro-entérologie; Médecine cardiovasculaire/médecine vasculaire (co-DES); Médecine générale; 4 décembre 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 133 Médecine interne/maladies infectieuses et tropicales (co-DES); Médecine légale et expertises médicales; Médecine nucléaire; Médecine physique et de réadaptation; Médecine du travail; Médecine d’urgence; Néphrologie; Neurologie; Oncologie; Pédiatrie; Pneumologie; Psychiatrie; Radiologie et imagerie médicale; Rhumatologie; Santé publique. 3. Diplôme d’études spécialisées des disciplines biologiques: Biologie médicale. Art. 5. – La directrice générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle et le directeur général de l’offre de soins sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait le 13 novembre 2015. La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Pour la ministre et par délégation: La directrice de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, S. BONNAFOUS La ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Pour la ministre et par délégation: Le directeur général de l’offre de soins, J. DEBEAUPUIS Le secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, Pour le secrétaire d’Etat et par délégation: La directrice de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, S. BONNAFOUS 4 décembre 2015 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 133

Médecine cardiovasculaire/médecine vasculaire (co-DES)

https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=UbwxOnuXbL72en3bETen2SfJvp_yqT8SIiOnWW6Q0Fc=

La Médecine Vasculaire

Qu’est-ce que la Médecine Vasculaire ?
Qui sont les médecins vasculaires ?
Quelles maladies soignent-ils ?

La Médecine Vasculaire est dédiée au diagnostic, au traitement, au suivi et à la prévention des maladies des vaisseaux périphériques : artères, veines, vaisseaux lymphatiques, microcirculation.

Les médecins vasculaires possèdent une formation universitaire de 3ème cycle (Capacité ou Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires en Médecine Vasculaire et de façon plus récente un DES de Médecine Vasculaire) d’une durée de 4 ans en plus des 6 ans de cursus d’études médicales de 1er et 2ème cycle.

Les principales pathologies prises en charge ou explorées sont :

• l’artériopathie oblitérante des membres inférieurs ("artérite")
• les pathologies des artères cervicales (carotides et vertébrales)
• les anévrysmes de l’aorte abdominale
• les pathologies des artères rénales ou des artères digestives
• les fistules artério-veineuses des hémodialysés
• les thromboses veineuses profondes ("phlébites")
• les thromboses veineuses superficielles
• l’insuffisance veineuse superficielle des membres inférieurs
• le traitement des varices
• les ulcères des membres inférieurs
• les plaies chroniques du diabétique
• les acrosyndromes : phénomène de RAYNAUD, acrocyanose, engelures, érythermalgie
• l’ischémie distale et les nécroses digitales
• les sclérodermies systémiques et les vascularites
• les anomalies lipidiques
• les lymphoedèmes
• les érysipèles

Les médecins vasculaires disposent d’explorations diagnostiques spécifiques, la plupart non invasives :

• Mesure de l’index de pression systolique à la cheville
• Exploration de la micro-circulation : pression du 1er orteil par laser-doppler, mesure de la pression transcutanée en oxygène, capillaroscopie
• Doppler et écho-doppler artériel et veineux dans différents territoires
• Angio-scanner
• Angio-IRM
• Artériographie

La Médecine Vasculaire est depuis 2017 une spécialité médicale à part entière sanctionnée par un Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) de 4 années mis au choix du concours de l’Internat (Examen Classant National)
Les hôpitaux disposent de services de Médecine Vasculaire dédiés.
Les médecins vasculaires (ex-angiologues) exercent majoritairement en ville.
La Médecine Vasculaire est l’appellation officielle de la spécialité. Le terme Angeiologie doit disparaître.

 

Partager cet article